riskmanagement

blog traitant de la gestion du risque,des moyens de couverture,de la méthodologie ainsi que des techniques d'organisation de la gestion du risque

08 octobre 2013

SEMINAIRE GESTION DU RISQUE

 

Séminaire d'Andréa BRIGNONE  LES 14 et 15 OCTOBRE  2013 sur

LES FONDAMENTAUX DU RISK MANAGEMENT

PROGRAMME

Analyser la typologie et cerner les dimensions
du risque
• Risque de marché
Risques principaux et risques résiduels
Risques taux, change, actions, matières premières
Risques de spread et de base
• Risques de crédit
Savoir ce qu'est un " événement de crédit "
Défaut d'emprunteurs, de contreparties ou d'émetteurs
Downgrading
Agences de rating / spread de crédit / probabilité de défaut
Concepts de " exposure at default " et " loss given default "
• Risques opérationnels
Concept de STP " straight through processing "
Identification des risques opérationnels
Défaut de procédures, des systèmes ou de personnel
• Risque de bilan/risque ALM
Notion de gap de taux en ALM
VAN, sensibilité et limite
Options cachées
• Facteurs de développement du risk management
Croissance du volume des produits dérivés
Catastrophes financières
Processus de réglementation prudentielle/Bâle II
découvrir la mesure locale du risque
• Concept de linéarité du pay-off d'une position
Positions non linéaires taux et crédit
Positions non linéaires optionnelles
• Mesure locale du risque de position taux et crédit
Sensibilité, DV01/convexité
Déformations de la courbe de taux (obligataire et swaps)
Déformations de la courbe de spreads de crédit
Mise en oeuvre de l'analyse par Bucket
• Mesure locale du risque de positions optionnelles
Grecques de portefeuille : delta, gamma, véga, thêta, rho
Concept de smile, skew et surface de volatilité
Déformation du smile
Déformation de la structure par terme de volatilité
Mise en oeuvre de l'analyse modified véga
Exercice d'application : mesure de la variation du prix
d'une obligation/prise en compte des effets sensibilité
et convexité/ratio de couverture
Mesure de l'impact d'une déformation de la courbe de volatilité
(smile) sur la valeur mark-to-market d'une position optionnelle
découvrir la mesure statistique du risque/concept
de VaR
• Définition de la value at risk
Intervalle de confiance
Horizon d'investissement
Profondeur de l'échantillon historique
• Typologie de VaR
VaR absolue / VaR relative / VaR marginale
CVaR
• Modalités de calcul de la VaR
Approches paramétrique / historique / Monte-Carlo
Normalité des facteurs de risques
Matrice variance-covariance
Cash flow mapping de positions
• Limites des calculs de VaR
Leptokurtisme/problématique des queues de distribution épaisses
Mise en oeuvre de simulations de crise et de stress tests
Développer une méthodologie de back testing de la VaR
Exercice d'application : calcul de la VaR 95 % cinq jours
d'un portefeuille obligataire investi sur le marché US

Inscriptions sur  http://www.efe.fr

 

Posté par brig à 22:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 octobre 2010

Séminaire gestion de risques

Séminaire d'Andréa BRIGNONE  LES 7 et 8 OCTOBRE sur

LES FONDAMENTAUX DU RISK MANAGEMENT

PROGRAMME

Analyser la typologie et cerner les dimensions
du risque
• Risque de marché
Risques principaux et risques résiduels
Risques taux, change, actions, matières premières
Risques de spread et de base
• Risques de crédit
Savoir ce qu'est un " événement de crédit "
Défaut d'emprunteurs, de contreparties ou d'émetteurs
Downgrading
Agences de rating / spread de crédit / probabilité de défaut
Concepts de " exposure at default " et " loss given default "
• Risques opérationnels
Concept de STP " straight through processing "
Identification des risques opérationnels
Défaut de procédures, des systèmes ou de personnel
• Risque de bilan/risque ALM
Notion de gap de taux en ALM
VAN, sensibilité et limite
Options cachées
• Facteurs de développement du risk management
Croissance du volume des produits dérivés
Catastrophes financières
Processus de réglementation prudentielle/Bâle II
découvrir la mesure locale du risque
• Concept de linéarité du pay-off d'une position
Positions non linéaires taux et crédit
Positions non linéaires optionnelles
• Mesure locale du risque de position taux et crédit
Sensibilité, DV01/convexité
Déformations de la courbe de taux (obligataire et swaps)
Déformations de la courbe de spreads de crédit
Mise en oeuvre de l'analyse par Bucket
• Mesure locale du risque de positions optionnelles
Grecques de portefeuille : delta, gamma, véga, thêta, rho
Concept de smile, skew et surface de volatilité
Déformation du smile
Déformation de la structure par terme de volatilité
Mise en oeuvre de l'analyse modified véga
Exercice d'application : mesure de la variation du prix
d'une obligation/prise en compte des effets sensibilité
et convexité/ratio de couverture
Mesure de l'impact d'une déformation de la courbe de volatilité
(smile) sur la valeur mark-to-market d'une position optionnelle
découvrir la mesure statistique du risque/concept
de VaR
• Définition de la value at risk
Intervalle de confiance
Horizon d'investissement
Profondeur de l'échantillon historique
• Typologie de VaR
VaR absolue / VaR relative / VaR marginale
CVaR
• Modalités de calcul de la VaR
Approches paramétrique / historique / Monte-Carlo
Normalité des facteurs de risques
Matrice variance-covariance
Cash flow mapping de positions
• Limites des calculs de VaR
Leptokurtisme/problématique des queues de distribution épaisses
Mise en oeuvre de simulations de crise et de stress tests
Développer une méthodologie de back testing de la VaR
Exercice d'application : calcul de la VaR 95 % cinq jours
d'un portefeuille obligataire investi sur le marché US

Inscriptions sur  http://www.efe.fr


. Code 819113

Posté par brig à 12:18 - Conférences et séminaires - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mars 2010

salon de l'analyse technique

Salon de l'Analyse Technique les 26 et 27 Mars :

18h30 - 19h30 :               Auditorium               (durée:               1 heure - accès               GRATUIT / FREE event)
            

Sujet : " Comment créer soi-même un produit structuré (action,forex,indices)                           en utilisant l’analyse technique " (catégorie2- Confirmé)
             

 

Conférence de Andréa Brignone :       


 

Les produits structurés permettent à l’investisseur d’opérer avec un risque limité. Encore faut-il savoir les monter et faire les bonnes hypothèses. L’analyse technique permet d’effectuer des anticipations à probabilité élevée de réussite et de bâtir les stratégies. Une fois les stratégies définies, l’opérateur peut effectuer ses opérations sans stress aucun dans la mesure où il sait exactement quel est son risque (qui peut être très minime) et ses probabilités de gain. Opérant par lui-même, il connaît ses coûts et évite les déconvenues que peuvent lui apporter des produits structurés présents sur le marché faute d’en avoir saisi tous les mécanismes.

Dans les périodes de forte volatilité les produits structurés donnent à l’opérateur la sérénité nécessaire permettant un comportement efficace en Bourse.

Renseignement et invitation gratuite : http://salonat.com


 

Posté par brig à 17:34 - conférence - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 avril 2006

DECISIONS DANS UN ENVIRONNEMENT INCERTAIN


COMMUNIQUE DE PRESSE

Les chefs d’entreprises français commencent à prendre conscience de la nécessité de ne plus négliger les projets qui comportent des risques car ces derniers comportent aussi l’espoir d’une récompense plus élevée que la moyenne. Aux Etats-Unis les entreprises utilisent fréquemment des méthodologies permettant d’évaluer les projets à hauts risques mais à forte rentabilité.

En Europe, cette prise de conscience se fait progressivement, preuves en sont les articles et les séminaires dédiés à ce sujet : On se souvient de la série des suppléments des Echos parus en 2001 sur « l’Art de la Gestion des Risques » et ceux de l’économiste Andréa Brignone sur le site Bfinance, qui traitaient de la Gestion des Risques et de la Cognitique Financière Stratégique. Le « Livre Blanc de la gestion des risques » qu’ont fait ensuite paraître Joël Lebidois, ingénieur projets dans les hautes technologies et

Herbert Groscot

, mathématicien, montre tout l’intérêt que l’on doit porter à ce sujet.

Jusqu’à présent les problèmes concernant la prise de décision dans un environnement incertain ne passionnaient guère les milieux d’affaires. L’absence d’une approche de ce type en France et souvent en Europe n’explique-elle pas en partie le déficit de projets innovants à moyen et long termes ?

Deux manifestations récentes concernant ces problèmes montrent le contraire, début de prise de conscience ?

La première a été organisée le 23 Février par la société de Conseil de recherche sous contrat, Clamott & Partners Consulting, qui a animé un séminaire dont le thème était : DECIDER EN MAITRISANT LES RISQUES DANS UN ENVIRONNEMENT INCERTAIN-STRATEGIES, RISQUES ET PROJETS.

La deuxième a été organisée sous l’égide de BNP-PARIBAS  sur le thème « Le risque à tout prix » COMMENT CHOISIR FACE À L’INCERTITUDE ? LA « PRISE DE RISQUE », EST-ELLE UNE QUESTION DE CARACTERE ? COMMENT CONTROLER ET GERER LES RISQUES ? Dans le cadre des Congrès « Génération Entreprise ».

Le Séminaire de Clamott & Partners Consulting avait pour but de donner un aperçu sur une méthodologie d’approche de l’incertain et de proposer quelques outils permettant la prise de décision dans un environnement où l’information est faible et les possibilités multiples.

L’approche était sous-tendue par les concepts de situation, d’objectifs et de flexibilité chers à la Stratégie d’Extrême Orient et dont le porte parole le plus connu est Sun Tzu par opposition au concept de plan rigide et d’objectif chers à la stratégie occidentale et dont le représentant pourrait être Clauzevitz.

Forts de cette approche, les experts de Clamott & Partners Consulting ont mis au point des modèles mathématiques divers issus de la prise de risque financière mais adaptés à l’analyse de quelque projet que cela soit (projet industriel, projet d’implantation à l’étranger, fusion- acquisition , OPA etc..). Le plus intéressant de ces modèles est celui qui permet à chaque étape d’un projet de modifier l’arbre de décision par insertion des informations apportées par les situations qui se succèdent tout en valorisant en permanence les choix possibles.

Ce type de méthode permet en particulier de valoriser la prise de décision  dans le cadre d’acquisition de licences d’exploitation ou de concession (Télécom, autoroutes…). Elle permet également de valoriser la décision de lancer ou ne pas lancer une OPA ou d’entrer progressivement sur un marché étranger d’où l’on est absent, en maîtrisant en permanence les risques et les coûts.

   

Cet outil qui existe sous forme de maquette a été testé par un directeur financier, Catherine Hamelle, et sera mis à la disposition des utilisateurs dans les prochains mois.

Un petit déjeuner ayant pour thème « Devenir numéro un sur son marché. Stratégie d’opportunité contre stratégie de planification : les options réelles comme outil de maîtrise de l’incertain dans les stratégies à haut risque mais à gain élevé. » aura lieu le 17 Mai 2006 et permettra de continuer la sensibilisation des chefs d’entreprise français.

POUR TOUT RENSEIGNEMENT : Clamott & Partners Consulting 0147665058

Blog : http://gestiondurisque.canalblog.com

Email : risk@protexarms.com

DECISIONS DANS UN ENVIRONNEMENT INCERTAIN :

UN DEBUT DE PRISE DE CONSCIENCE.

Posté par brig à 15:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 janvier 2006

DECIDER EN MAÎTRISANT LES RISQUES

RISK MANAGEMENT NEWS

CLAMOTT & PARTNERS CONSULTING, CONSULTANTS EN STRATEGIE D’ENTREPRISE   

                            DECIDER EN MAÎTRISANT LES RISQUES

                          DANS UN ENVIRONNEMENT INCERTAIN                

                                      STRATEGIES, RISQUES ET PROJETS

                                         SEMINAIRE DU 23 Février 2006

La gestion de risque est envisagée la plupart du temps comme une fonction complémentaire dans l’entreprise. Indispensable mais non vitale. Elle existe comme un coût et non comme une fonction porteuse de valeur.

Cependant l’évolution de l’économie moderne a fait croître le niveau d’incertitude. Et, parallèlement la gestion de risque est désormais au cœur de la stratégie de l’entreprise. Tout projet (fusion acquisition, lancement d’un nouveau produit, rachat d’une entreprise, programme de recherche) comporte des risques qui peuvent mettre en péril la vie de l’entreprise ou son indépendance . Le fonctionnement quotidien d’une entreprise comporte aussi des risques, risques qui se sont accrus sous la pression de l’environnement (Loi sur la sécurité financière, Sarbannes-Oxley, législation concernant l’environnement etc...). Il est de moins en moins possible comme auparavant d’avoir une approche purement qualitative des risques. Il est désormais nécessaire d’envisager en permanence le couple risque/rémunération. Faute de quoi on peut s’engager dans des opérations qui peuvent coûter la vie de l’entreprise ou son indépendance. Faute de quoi aussi on peut passer à coté d’opportunités que l’on aura balayées d’un revers de la main sous le prétexte que le projet était “risqué”. Maîtriser le risque consiste d’abord à l’identifier puis à en à mesurer l'impact.

L’audit de risque est certes une première étape qui permet de façon qualitative d’identifier les menaces et les vulnérabilités. Mais cela est loin d’être suffisant lorsqu’il s’agit de prendre une décision.

Mettre en place une gestion de risque stratégique permettant de prendre une décision en maîtrisant les risques (c’est-à-dire qui mette en exergue les risques et opportunités d’un projet), implique que l’on adopte une approche qui pondère les différents scenarii et qui évalue les conséquences en terme de valeur pour l’entreprise. Cela permet aussi de déterminer les solutions de repli et les coûts qu’elles entraînent.

Les techniques de gestion de risque qui ont été utilisées sur les marchés financiers peuvent, une fois transposées au niveau de l’entreprise, apporter des solutions à la prise de décision en matière de stratégie. Ces méthodes ont l’avantage de donner une base concrète et chiffrée à chaque scénario que comporte un projet. Elles peuvent non seulement contribuer à la prise de décision mais servir de tableau de bord tout au long de la vie du projet.

La gestion de risque devient de ce fait un outil majeur de la décision dans l’entreprise

car

elle permet de cribler les projets porteurs de pertes potentielles élevées non maîtrisables et ceux qui présentent des risques maîtrisables avec des possibilités de rendement élevés. Mais les outils classiques ne permettent pas toujours d’établir cette différence. Il est nécessaire de recourir à des méthodes d’évaluation souvent plus fines que les méthodes utilisant uniquement les flux actualisés.

La journée d’étude qui vous est proposée a notamment pour but de présenter une approche moderne de l’évaluation des risques dans la gestion des projets importants. Ces méthodes permettent en particulier une approche de risques maîtrisés.

                         PROGRAMME DU SEMINAIRE         

. 09h00-10h30 : Andréa Brignone “Stratégie d’entreprise, cognitique financière et maîtrise de l’incertain” .

De nouvelles approches existent pour la maîtrise de l’incertain. Elles permettent d’évaluer les opportunités à partir d’une situation donnée pour maximiser les profits et la valeur d'une entreprise. Elles permettent aussi, mariées à la cognitique financière de déterminer le niveau de risque de l’entreprise estimé par le marché et d'en tirer des conclusions stratégiques.

. 10h30-11h00: pause café

. 11h00-12h00: Catherine Hamelle “Le point de vue de la Direction financière”

. 12h00-13h00 :

Joël Lebidois

“Introduction aux techniques de gestion des risques de l’entreprise”.

Les méthodes traditionnelles ne sont réellement valables que dans le cas d’un avenir supposé stable. Les techniques issues des marchés financiers permettent la prise en compte d’un environnement aléatoire lors de l’évaluation des projets..

  . 13h00-14h30: déjeuner avec les conférenciers.

. 14h30-16h30:

Joël Lebidois

“Les options réelles comme outil de maîtrise des risques des projets” .

Les options réelles permettent l’évaluation de projets à risque élevé mais aussi à gain élevé, tout en assurant une maîtrise permanente du risque.

. 16h30-17h00: pause

. 17h00-18h00:

Herbert Groscot

“Méthodes de simulations sur un cas pratique”.

La modélisation est un véritable “radar” permettant de définir à la fois le risque maximum et les composantes du risque.

. 18h00: discussion ouverte et fin de la journée

LES TRANSPARENTS DES SEMINAIRES SERONT FOURNIS SUR LE CD-ROM QUI COMPORTE AUSSI UNE DOCUMENTATION TRES COMPLETE SUR LA GESTION DES RISQUES

                                                               

LES INTERVENANTS

ANDREA BRIGNONE Economiste, il dirige Clamott & Partners Consulting et le groupe Protexarms. Spécialiste à la fois de gestion de risque numérique et de gestion de risque sur les marchés financiers, il enseigne la gestion des risques à Paris II Assas Panthéon. Il est expert auprès de la Commission Européenne et l’auteur de nombreux ouvrages dont l’encyclopédie de l’économie chez Larousse et le Tao de la Bourse et du Trading chez Sigre.

HERBERT GROSCOT : Normalien et CPA, docteur et agrégé en mathématiques, il a eu une activité de recherche et développement autour de problèmes d’intelligence artificielle, de prévision et de modélisation employant les probabilités. Il a de plus dirigé de nombreux projets de systèmes d’information dans les domaines défense et assurance.

Herbert Groscot

anime des formations en direction et en gestion des risques dans les projets. Il intervient en tant que consultant sur les problèmes de modélisation permettant l’étude et la mise en place d’une politique de gestion des risques.

CATHERINE HAMELLE a une expérience de 35 ans en tant que directeur financier dans différents secteurs et principalement dans la distribution et l’informatique. Durant son parcours elle a été en charge de la gestion financière courante, des ressources humaines, des opérations de haut de bilan et de l’information des organes de direction. Souvent membre de conseils d’administration, elle est mieux à même de comprendre les préoccupations des dirigeants et les outils qu’ils souhaitent voir utiliser pour leur information.

JOEL LEBIDOIS : De formation ingénieur, il a consacré la majeure partie de sa

car

rière à la direction de programmes de R&D innovants ainsi qu’à la conduite de grands projets de télécommunication au sein de groupes industriels comme Thomson ou Alcatel. Dans ce cadre il a été également amené à s’intéresser aux systèmes d’information et à leur sécurité.

  Confronté aux risques inhérents aux systèmes numériques ou liés à la mise en place ou la conduite de projets risqués parce qu'innovants dans des domaines technologique de pointe,

Joel Lebidois

,

  en tant que consultant, utilise son expérience pour une meilleure approche de la « gestion de risque » appliquée aux entreprises et aux projets de R&D.

A QUI S’ADRESSE CE SEMINAIRE ?

DIRECTION GENERALE

DIRECTION FINANCIERE

AUDITEURS

RISK MANAGERS

RESPONSABLE DE L’ENCADREMENT DES RISQUES

GESTIONNAIRE DE SOCIETES D’INVESTISSEMENT

RESPONSABLE PROJET BALE II

L’ORGANISATEUR

CLAMOTT & PARTNERS CONSULTING a rejoint le groupe ABM Network. (http://www.ABM.IT) groupe spécialisé dans l’investissement en matière d’énergie et d’infrastructures, ainsi que dans le consulting stratégique et financier.

CLAMOTT & PARTNERS CONSULTING est spécialisé dans le consulting en matière de Gestion de

risques, Modélisation des risques, Cognitique financière, Modélisation Financière, Intelligence Financière, Ingénierie Financière.

                                          CONDITIONS DU SEMINAIRE   

             Le séminaire aura lieu le 23 Février 2006 à 9 heures à l’hôtel SCRIBE (****)
                                         Adresse : 1, Rue Scribe 75009 Paris
                                             Métro : OPERA
                                              Parking de l’Opéra

            Prix du séminaire 500 € H.T. (598 € T.T.C.)comprenant le séminaire, les pauses,

            le déjeuner ainsi que le CD-ROM contenant les transparents des conférences,

            une bibliographie, ainsi qu'un fond documentaire sur la gestion des risques.


            Etudiants (Joindre photocopie de

car

te d’étudiant) 200 € H.T. (239.20 € T.T.C.).

INSCRIPTION


Madame, Monsieur …………………………………………………………......

Organisme………………………………………………………………………..

Adresse         ………………………………………………….....................

N°téléphone………………………………………………………………….......

Email……………………………………………………………………………....

RENSEIGNEMENTS

Par téléphone : 01 47 66 50 58

Par mail à risk@protexarms.com

PAIEMENT

Par courrier : Andréa Brignone, Clamott & Partners Consulting , 9 Place des Ternes 75017 Paris,

par Chèque à l’ordre de Clamott & Partners Consulting.

Posté par brig à 13:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]